Le système de l’inceste est un fleau, un phénomène tabou à l’ampleur méconnue qui touche toutes les classes sociales.

1 enfant sur 5 est victime d’inceste,

1 français sur 10 est victime d’inceste.

Jusque dans les années 90, les violences sexuelles intra familiales dans notre société reste une Omerta, un grand déni règne avant qu’une 1 ère prise de conscience émerge grâce à deux pionnières :

Eva Thomas 1986

@Inra-Eva Thomas 1986

@wikipédia-Denise Bombier  2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eva Thomas, première femme à parler d’inceste à visage découvert à la télévision française en 1986 et Denise Bombier journaliste Québécoise était la seule à dénoncer les actes pédophiles de l’écrivain à succès Gabriel Matzneff.

                                  @Babelio

Le tapage mĂ©diatique dans le milieu de l’édition marque le dĂ©but d’annĂ©e 2020 Ă  la sortie du livre de Vanessa Springora « le consentement »(Ă©d Grasset Janvier 2020).  Son rĂ©cit, mĂ©rite d’être lu car son Ă©criture est d’une grande pudeur, d’une grande finesse, il n’est pas simple de se lancer en tant que victime dans la description d’une emprise amoureuse avec son prĂ©dateur sexuel qui est l’écrivain Matzneff. Tout en contextualisant, avec le mouvement des annĂ©es 68 oĂą la formule emblĂ©matique est « il est interdit d’interdire » Vanessa, dĂ©taille sans voyeurisme les mĂ©canismes pervers qui l’ont pris au piège en tant qu’adolescente jusqu’à la transformer en marionnette sexuelle et des impacts sur elle des annĂ©es après.

Le sujet de l’inceste revient sur le devant de la scène mĂ©diatique en ce dĂ©but d’annĂ©e, 2021 avec la sortie de son livre « familia Grande » de Camille kouchner, fille de Bernard kouchner et d’Evelyne Pisier.. La parole se libère, cette affaire a lancĂ© une vague de douloureux tĂ©moignages qui s’est très vite rĂ©pandue sur les rĂ©seaux sociaux.  Sur Twitter sous le hashtag  #MeTooInceste, en  2 jours plus 80 000 messages, des victimes racontent les viols,  les agressions sexuelles subies pendant l’enfance Ă  l’intĂ©rieur du cercle familial.

 Le vent tourne, Il était urgent, car la tolérance et la propagande à la pédo-criminalité n’est plus acceptable.

L’AFOR ne peut pas rester muette face à cette actualité et ce sujet si délicat qui touche malheureusement beaucoup d’histoires d’adoptés.

Nous ne pouvons rester muets car dans cette affaire d’Olivier Duhamel qui a adoptĂ© avec sa femme Evelyne Pisier deux enfants du Chili, Très discrets, Aurore et Simon les enfants du politologue ne souhaitent pas s’afficher sur les rĂ©seaux ou ĂŞtre sur le devant de la scène. Nous nous demandons cependant ce qu’ils sont devenus, et s