‚ÄúSur les chemins de la boh√®me‚ÄĚ

C’est en juin 1991 que j’arrive dans la campagne du Sud-Ouest. Adopt√© par un couple de trentenaire disposant d’une situation plus que confortable, il √©tait √©vident que j’avais toutes les cartes en mains pour r√©ussir… J’√©tais chanceux me disaient-on ! Je n’ai jamais compris en quoi avoir √©t√© abandonn√© √©tait une chance. Ce sentiment de[…]