afor-alina-orphan

Mémoire d’Alina et orphelinats de Roumanie

Alina Marin est revenue avec Frédéric Lopez sur son parcours, depuis l’orphelinat roumain sous la dictature jusqu’à une vie épanouie en France : « Une survivante qui vient témoigner au nom de ceux qui ne peuvent pas le faire »   Alina Marin dans « Mille et une vies » de Frédéric Lopez, diffusé sur France 2, le 10-10-2016[…]

justine_AFOR

Justine vs Paula

Aujourd’hui, l’écriture est sûrement pour moi le meilleur moyen de partager ce que j’ai sur le cÅ“ur… Justine âgée de 6 mois © Justine   En ce qui concerne mes origines, je sais qu’à ma naissance, ma mère me déposa dans une « casa de copii », une maison d’enfants (qu’on assimile à un orphelinat), mais elle[…]

AFOR_blue

Rom, et alors ?

              Bonjour,   Je vous écris ce petit message concernant tous les enfants adoptés comme moi et d’origine ROM. Oui, j’ai bien dit ROM, je ne veux donner de leçon à personne ni être prétentieux, je veux vous aider en vous faisant comprendre qu’il faut arrêter de se sentir[…]

lydia-leadr (3)

Lydia

Fête des 555 ans de Bucarest, 2014.   Je m’appelle Lydia, je suis officiellement née le 25 juillet 1984 à Bucarest ; mais je ne saurai réellement dire quand, ni où, car, d’après ce que m’ont raconté mes parents ainsi que ceux qui s’occupaient de moi à l’époque, des gens m’ont trouvée le 04 août[…]

letter-leadr-2

Lettre à mes parents

  Bonjour maman et papa, J’ai vraiment de la chance de vous avoir comme parents, et je ne l’ai jamais dit. Le jour où je vous ai croisé dans ces couloirs de Bucarest a été une bénédiction sur moi !!! Vous m’avez apporté tout ce dont un enfant peut souhaiter et rêver ! Bucarest, Mars[…]

article-LEADER-ENG

Rare: Letter from a mother who has just given the child for adoption

– 1990, archives Ashley M.Jacobs – A joined picture to the letter It is extremely rare that a « mother forgotten » (birth mother) leaves a farewell letter to her baby. The document published here thanks to Ashley Jacobs and Ilona, her biological mom. This document has a historical value that exceeds the intimate lives of these[…]

article-LEADER-FR

Rarissime : Lettre d’une mère à l’enfant qu’elle vient de donner à l’adoption

– 1990, archives Ashley M.Jacobs – Une des Photos qui accompagnait la lettre Il est extrêmement rare qu’une « mère de l’oublie » laisse une lettre d’adieu à son  bébé. Le document que nous publions ici avec l’aimable autorisation d’Ashley Jacobs et d’Ilona  sa maman biologique à une valeur historique qui dépasse la vie intime de ces[…]

Ashl-lesadoptes-roumanie3

Ashley Jacobs

 Lettre d’une mère à l’enfant qu’elle vient de donner à l’adoption  Letter from a mother who has just given the child for adoption Exceptionnellement, pour ce témoignage nous avons également rédiger un article en anglais Exceptionally, for this story we also write an article in English          

AFOR

Marion, « L’enfant du Diable »

Marion 2014 (détail) © E. Blanchet L’enfant du diable C’est le titre du film documentaire que Marion Le Roy Dagen, une française adoptée en Roumanie, vient de tourner en collaboration avec la photo-journaliste Elisabeth Blanchet et la réalisatrice Ursula Wernly Fergui.   Il y a 34 ans on avait affirmé à Marion que sa mère biologique était décédée… Il y a 34 ans on avait affirmé à[…]