dvd-afor-diable

Vente du DVD L’enfant du Diable

L’ Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.) a décidé de lancer l’édition et la vente du DVD « L’enfant du Diable », film documentaire réalisé par Ursula Wernly Fergui dont nous avons beaucoup parlé sur notre site internet ! En effet, ce film a rencontré un grand succès auprès du public et a notamment été sélectionné au Festival[…]

ursula-AFOR-5

Ursula Wernly Fergui : réalisatrice de l’enfant du Diable

« L’enfant du Diable » est un documentaire de 2014 réalisé par Ursula Wernly Fergui où le spectateur est invité à découvrir le cheminement des orphelins de Ceausescu à travers l’histoire de Marion Le Roy Dagen et d’Elisabeth Blanchet. Marion est née en Roumanie et a été adoptée par un couple de Français. Jeune maman d’un petit[…]

flyer3-site-20fev2016-cna22

Quête des origines : un long cheminement ?

  Le Conseil National des Adoptés organise l’événement  « Quête des origines : un long cheminement ? » le 20 février 2016 à 14h30 la « projection – débat »Â du film « L’enfant du Diable » réalisé par U. Wernly Fergui (52min/2014) à Paris !   C’est la première fois que la projection de ce film est organisée par une association d’adoptés, manifestation[…]

afor-elisabeth

Elisabeth Blanchet : la photographe des orphelins

    Elisabeth Blanchet : à droite, entourée d’enfants d’un orphelinat roumain en 1997, à gauche, « 20 ans après », regard camera © E. Blanchet (1)     Qui est Elisabeth Blanchet ?   Elisabeth Blanchet est une photographe, cinéaste, journaliste et artiste de médias mélangés basée à Londres. A travers ses différents projets, elle explore les[…]

AFOR

Marion, « L’enfant du Diable »

Marion 2014 (détail) © E. Blanchet L’enfant du diable C’est le titre du film documentaire que Marion Le Roy Dagen, une française adoptée en Roumanie, vient de tourner en collaboration avec la photo-journaliste Elisabeth Blanchet et la réalisatrice Ursula Wernly Fergui.   Il y a 34 ans on avait affirmé à Marion que sa mère biologique était décédée… Il y a 34 ans on avait affirmé à[…]