Vente du DVD L’enfant du Diable

L’ Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.) a décidé de lancer l’édition et la vente du DVD « L’enfant du Diable », film documentaire réalisé par Ursula Wernly Fergui dont nous avons beaucoup parlé sur notre site internet ! En effet, ce film a rencontré un grand succès auprès du public et a notamment été sélectionné au Festival Astra 2016 organisé à Sibiu (Roumanie). Ce documentaire retrace l’histoire de Marion, co-fondatrice de l’Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.), adoptée par un couple français qui part à le recherche de son père biologique, accompagnée de Elisabeth Blanchet, photographe et membre d’honneur de l’A.F.O.R., qui cherche à retrouver les anciens pensionnaires des orphelinats roumains dans son work in progress « Les orphelins de Ceausescu 25 ans après ».

 

Sortie du DVD « L’enfant du Diable » !

Disponible en Français, sous-titré en anglais et en roumain !

dvd-afor-diable

Un film de Ursula Wernly Fergui
52 minutes – 2014
HD – 16/9

Kanari Films en coproduction avec TLT avec le soutien du CNC, de la Procirep et de l’Angoa.

Couleur – Format 16/9 – Toutes zones – PAL – 52 minutes – Stéréo – Tous publics

Audio : Français – Sous-titres : English, Română

 

Synopsis

 

« Il m’arrive de penser que je suis l’enfant du diable. Quand j’ai vu leurs visages, j’étais en colère. Ceausescu et sa femme étaient l’incarnation du diable. Comment ont-ils pu rendre un pays aussi misérable ?  » Marion.

Décembre 1989. Le régime de Ceausescu s’effondre. Le monde découvre, stupéfait, l’étendue de la dictature. Parmi les images qui heurtent les consciences, les centaines de milliers d’enfants enfermés et maltraités dans les orphelinats. Marion est l’une de ces orphelines, une enfant du diable, comme elle le dit elle-même, adoptée par un couple français à l’âge de 6 ans. A 38 ans, elle vient de mettre au monde son premier enfant; un moment clé qui la renvoie à sa propre histoire, elle qui fut abandonnée à la naissance. Avec la photographe Élisabeth Blanchet, qui depuis près de 20 ans consacre une partie de son travail aux orphelins de Ceausescu, Marion veut retourner sur les traces de son passé. Nous la suivons dans sa quête, au cours d’un road-movie à travers la Roumanie, 25 ans après la chute du dictateur.

 

Retrouvez :

Le témoignage de Marion :

http://orphelinsderoumanie.org/marion-lenfant-du-diable/

L’interview de la réalisatrice Ursula Wernly Fergui :

http://orphelinsderoumanie.org/ursula-wernly-fergui/

L’interview de Elisabeth Blanchet :

http://orphelinsderoumanie.org/elisabeth-blanchet-la-photographe-des-orphelins/

 

 

Commentaire spectateur

« Je m’installe confortablement, prête à appuyer sur « play », l’adrénaline monte, je ne sais pas du tout à quoi m’attendre, hormis déjà la bande-annonce, qui m’avait  beaucoup émue. Dès le départ je me sens plongée 26 ans en arrière avec la voix de la radio roumaine. Me voilà dès le début du film concernée par son histoire en l’écoutant. Je me suis beaucoup reconnue dans le parcours de Marion dont on suis l’histoire, étant moi aussi née en Roumanie sous le régime de Ceausescu, abandonnée, placée en orphelinat et adoptée par un couple de française en 1991. J’ai également donné naissance à un petit garçon en 2008 et je me suis posée la même question : « Comment une mère pouvait abandonner son enfant ? »

Cette musique typique roumaine, avec la première  prise de vue de l’aéroport, m’a replongé dans ce même périple de la quête de mes origines : c’est à dire de me demander « D’où je viens ? », « Qui suis-je ? », et « Quelle est la raison de cet acte qui a poussé notre mère biologique à nous abandonner ? ». J’éprouve ce même désir de répondre aux questions de mon fils pour le lui expliquer.

Marion et moi sommes nées sous le même régime, dans ce même pays  mais pourtant contrairement à elle, je n’ai pas ce ressentis : d’être l’enfant du diable. Elle notifie aussi que c’était grâce à l’accord de Ceausescu qu’elle a pu être adoptée, ce qui m’a du coup questionnée, peut être est-ce ces 9 années qui nous différencient ? Ce qui l’a expliqué effectivement par la suite.  Dans ce film j’ai pu comprendre pourquoi il y a eu autant d’abandons en cette périodes 1970-1990.

Ce documentaire m’a donné la possibilité de découvrir le travail de la photographe reporter Elisabeth Blanchet, qui partage avec nous ses photos « les orphelins de Ceausescu »Â et archives vidéos d’orphelins, réalisées à Popricani (400 km au nord de Bucarest ), dès le début des années 1990. Ces images m’ont permis de remémorer nos conditions de vie en orphelinat, les paysages roumains ne me sont pas indifférents et me font remonter beaucoup d’émotions. Les témoignages des orphelins devenus adultes m’amènent à réfléchir sur ma propre condition et me font énormément relativiser.

Dans le film, où Marion partage avec nous ses sensations et ses souvenirs, « en direct » dans son orphelinat. Replonger ainsi dans son histoire est très émouvant : les minutes s’écoulent, et mes émotions montent de plus en plus… je les laisse sortir lorsque Marion part à la recherche de son géniteur …

Film documentaire très enrichissant, pleins d’espoirs, tout en restant les pieds à terre !

Je termine ce témoignage en disant un MERCI : Multumesc (en roumain), à Ursula Wernly Fergui, Elisabeth blanchet, et Marion Le Roy Dagen, co-fondatrice et présidente de l’A.F.O.R. qui nous montrent à travers cette oeuvre, à quel point la Roumanie est belle de part leur différentes prises de vues et nous permette de découvrir les conditions de vies des roumains. »

 

Vente du DVD

 

1/ Achat du DVD par Internet et voie postal

 

Prix DVD (courrier) : 25 €* minimum

 

* les frais de ports sont inclus, lettre suivie, valable pour la France métropolitaine.

Le prix est de 30,38€ pour l’Europe (Belgique, Suisse, Espagne, Roumanie, Royaume-Uni).

 

Modalités

  • Par chèque à l’ordre de l’ « A.F.O.R. »
  • En espèces (devise EUROS).
  • Virements possibles.

>> TÉLÉCHARGEZ LE BON DE COMMANDE <<

A nous renvoyer à conseil.admin@orphelinsderoumanie.org

 

2/ Achat du DVD lors d’événements

 

Prix DVD (direct) : 15€

Suivez l’actualité, car à chaque déplacement il sera possible de se rencontrer et également d’acheter ce DVD !

 

Achetez ce DVD, c’est soutenir nos projets !

DVD-AFOR-graphique

 

  • 42,6 % vont en don pour l’Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.),
  • 42,6 % vont pour le paiement de la maison de production,
  • 14,7 % restant servent à financer les frais d’envoi du DVD (enveloppe et frais de ports).

 

Pour toutes questions veuillez nous adresser un email à :

conseil.admin@orphelinsderoumanie.org

 .

. . . N ' hésitez pas à partager ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *