« Enfants perdus de Roumanie » de Jean Philippe Légaut.

L’AFOR est heureuse de recevoir le livre de Jean-Philippe LĂ©gaut qui travaille depuis 2006 avec des enfants et jeunes en difficultĂ© Ă  Satu Mare, dans le nord-ouest de la Roumanie oĂč il a crĂ©Ă©, en 2010, une communautĂ© EmmaĂŒs. Il a obtenu un doctorat en histoire contemporaine en mars 2016 avec sa thĂšse ProtĂ©ger ou condamner. Histoire des « orphelinats roumains » de Nicolae Ceausescu Ă  l’Union europĂ©enne.
Son livre « enfants perdus de Roumanie », Histoires des orphelinats des Ceausescu (maison d’Ă©dition VendĂ©miaire) est sorti dans nos librairies depuis le 22 aoĂ»t.
Voici un résumé de ce livre que nous vous conseillons vivement.
L’enfer des « enfants de Ceausescu »

« Enfants perdus de Roumanie »

Images d’enfants maltraitĂ©s, mal nourris, privĂ©s d’accĂšs aux soins, entassĂ©s dans des bĂątisses insalubres : en 1989, l’opinion internationale dĂ©couvrait avec effroi l’enfer des « orphelinats de Ceausescu », au point que leur dĂ©mantĂšlement fut une condition sine qua non de l’adhĂ©sion de la Roumanie Ă  l’Union europĂ©enne.

Au-delĂ  des reprĂ©sentations sensationnalistes diffusĂ©es par la presse et les organisations internationales, la rĂ©alitĂ© de ce phĂ©nomĂšne reste encore largement mĂ©connue. Une certitude : du fait d’un manque cruel de moyens et de personnel qualifiĂ©, ces « enfants de l’État » ont, par dizaines de milliers, subi pendant des annĂ©es, sans possibilitĂ© d’échappatoire, la rudesse des conditions de vie sous le rĂ©gime socialiste et une violence quotidienne au sein des institutions censĂ©es les prendre en charge. En s’appuyant sur des sources nationales et locales inexplorĂ©es, sur de nombreux tĂ©moignages d’anciens mineurs placĂ©s, mais aussi sur ses douze annĂ©es d’observation et de travail social sur le terrain, Jean-Philippe LĂ©gaut nous montre pourquoi et comment ces structures ont condamnĂ© ceux qu’elles auraient dĂ» protĂ©ger.

L’auteur a menĂ© un long travail de recherches Ă  travers les archives, des documents des institutions, ce qui permet d’avoir une vision plus juste et rĂ©elle de leurs fonctionnements.

L’image contient peut-ĂȘtre : une personne ou plus et texte
. . . N ' hésitez pas à partager ! Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *