Le rĂȘve Ă©veillĂ© libre processus naturel de guĂ©rison.

Le rĂȘve Ă©veillĂ© libre racontĂ© par Matthieu

«Si la mĂ©moire est saine, elle est Ă©volutive. » C’est par cette affirmation que Boris Cyrulnik dĂ©bute sa confĂ©rence sur la mĂ©moire traumatique. La mĂ©moire d’un souvenir est Ă©volutive, c’est-Ă -dire qu’elle change selon les Ăąges et les contextes ; le trauma, lui, fige la personne dans le passĂ©, le souvenir ne s’efface pas et se rĂ©pĂšte sans cesse. « La mĂ©moire n’est plus saine« . Elle est figĂ©e dans le passĂ©. TraumatisĂ©e, il n’y a donc plus de prĂ©sent possible pour la personne, si on ne peut pas guĂ©rir de sa souffrance, on peut en faire quelque chose, Ă  condition de pouvoir en faire un rĂ©cit. » (ConfĂ©rence MĂ©moire traumatique 2016).
Cette argumentation est une belle introduction pour parler de l’histoire de Matthieu nĂ© en Roumanie et adoptĂ© par une famille française.
Il y a quelques semaines j’ai rencontrĂ© Matthieu et cela fut un beau moment de partage Ă  travers son histoire et son parcours.

Matthieu m’a beaucoup parlĂ© du RĂȘve EveillĂ© Libre, qui fut une rĂ©elle dĂ©couverte. Il m’explique que notre imagination construit des scĂ©narios symboliques qui pointent nos blocages et que cette pratique thĂ©rapeutique nous aident Ă  les rĂ©soudre : on rĂȘve « en direct et sans dormir !!!. Le rĂȘve Ă©veillĂ© dirigĂ©e a Ă©tĂ© thĂ©orisĂ© en 1923 par Robert Desoille (1890-1966 un psychothĂ©rapeute français) qui a pour objectifs de rĂ©soudre les blocages psychologiques et dĂ©clencher un processus de transformation psychique grĂące aux symboles des rĂȘves.
C’est en 1980, partant de cette base Ă©prouvĂ©e que Georges Romey, s’est basĂ© sur les travaux de Desoille au mĂȘme titre que ceux de Freud et Jung et leurs Ă©tudes des rĂȘves et de l’inconscient. Georges Romey s’est engagĂ© depuis vingt-cinq ans dans une voie originale, celle du « RĂȘve EveillĂ© Libre« (REL), qu’il a dĂ©veloppĂ©e Ă  travers une Ă©tude de + 8000 rĂȘves et qui fonde aujourd’hui le travail de nombreux thĂ©rapeutes. Il est l’auteur du dictionnaire de la symbolique des rĂȘves en 4 volumes chez Albin Michel (1)

Matthieu a publiĂ© un livre intitulĂ© : «Si les arbres pouvaient parler…: Comment les rĂȘves ont transformĂ© ma vie » (2) (Ă©dition de l’étoile de l’est) et livre un tĂ©moignage sincĂšre, poignant qui nous plonge dans l’enfer de la dictature roumaine de Ceausescu, mais aussi dans les coulisses d’une thĂ©rapie aux nombreux rebondissements. Ce livre reflĂšte Ă©galement la force de Matthieu car il s’est autorisĂ© et a fait le choix de rencontrer cette part de lui-mĂȘme qui va l’aider Ă  sortir d’une amnĂ©sie traumatique de 34 ans.
Merci Matthieu, Marion LE ROY DAGEN

TĂ©moignage de Matthieu

Nous nous sommes rencontrés un midi gris du mois de septembre, à Paris, avec Marion.
Nous avons passĂ© un long moment Ă  discuter de nos vies et surtout de ce qui nous rapproche Ă  savoir nos origines roumaines. J’ai d’abord Ă©tĂ© surpris par ce petit bout de femme, mais trĂšs vite j’ai vu la grandeur d’ñme de celle qui oeuvre pour nous, les orphelins, dĂ©sormais français de Roumanie. A germĂ© alors cette idĂ©e d’un article invitĂ© sur le site de l’AFOR.
Je l’avoue, c’est la premiĂšre fois qu’une telle proposition m’a Ă©tĂ© faite et j’ai tout de suite Ă©tĂ© emballĂ©. J’allais pouvoir m’adresser directement Ă  ceux qui comme moi ont passĂ© un moment, plus ou moins long, plus ou moins douloureux dans les orphelinats de Roumanie.
Chaque histoire est unique, chaque vie chargĂ©e de ce que le dĂ©racinement peut engendrer chez des enfants adoptĂ©s devenus adultes. Je suis l’un de ceux-la. Pour ma part je n’avais absolument aucune information concernant mes origines, puisque sur mon acte de naissance il est marquĂ© “enfant trouvĂ©â€. Je me suis donc construit avec cette idĂ©e que pour moi il serait absolument impossible de retrouver quelque information que ce soit sur mes parents biologiques. J’avais fait le deuil de mon passĂ© roumain et de tout ce qui avait pu se passer avant mĂȘme que je ne sois adoptĂ©.
Et puis un jour, les digues ont craquĂ© une Ă  une. N’en pouvant plus du mal ĂȘtre dans lequel je me trouvais depuis des annĂ©es, j’ai dĂ©cidĂ© Ă  l’ñge de 34 ans d’entamer un travail sur moi- mĂȘme avec une thĂ©rapeute que ma femme connaissait. Je me suis alors plongĂ© dans une aventure de vie qui me changerait Ă  jamais, qui me permettrait de tirer un Ă  un, les fils de mon passĂ© roumain. Ce que j’allais dĂ©couvrir aller dĂ©passer mon entendement

J’ai pu dĂ©couvrir les “circonstances” de mon abandon, mais surtout revivre avec toute la difficultĂ© que cela peut supposer, les traumatismes que j’ai subi que ce soit avec mes parents roumains ou plus tard Ă  l’orphelinat de Bucarest. Ma sortie d’amnĂ©sie traumatique, parce que c’est bien de cela dont-il s’agit, n’a pu ĂȘtre possible que grĂące Ă  une technique de thĂ©rapie extraordinaire qu’est le REL.
Le concept issu de l’étude des rĂȘves et de la psychanalyse laisse le champ libre Ă  l’inconscient qui a cette capacitĂ© si impressionnante de s’auto-rĂ©parer. J’ai tentĂ©, Ă  travers mon histoire de montrer notamment aux orphelins de Roumanie, qu’il est possible de se sortir d’un Ă©tat dĂ©pressif et souvent inexpliquĂ© grĂące Ă  ce mode de thĂ©rapie douce et non intrusive. C’est vous (surtout votre inconscient) qui avancez Ă  votre rythme.
Une thĂ©rapie de RĂȘve EveillĂ© Libre est le meilleur moyen de reprendre possession de ses Ă©motions, de son corps, de son rapport Ă  l’autre; enfin, de s’accepter Soi en temps qu’individu. Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le RĂȘve EveillĂ© Libre, voici le lien vers le site sur lequel vous trouverez une liste des thĂ©rapeutes compĂ©tents en la matiĂšre (3)
Matthieu Le Tousse
  1. https://www.albin-michel.fr/ouvrages/le-reve-eveille-libre-978222612136
  2. http://editions-etoiledelest.com/
  3. http://www.reve-eveille-libre.org/
. . . N ' hésitez pas à partager ! Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Pin on Pinterest
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *