Lettre à mes parents

 

Bonjour maman et papa,

J’ai vraiment de la chance de vous avoir comme parents, et je ne l’ai jamais dit.
Le jour où je vous ai croisé dans ces couloirs de Bucarest a été une bénédiction sur moi !!!
Vous m’avez apporté tout ce dont un enfant peut souhaiter et rêver !

Bucarest, Mars 1984

En ce moment elle est en « standby », je me requinque et je fais tout pour encore saisir cette chance que vous m’avez donné de réussite dans la vie !J’ai jamais pris la peine de le dire et je m’en veux pour ça !
Vous avez comblé mon savoir, et mon enfance.
Aujourd’hui encore vous faites mon bonheur de tous les jours et je vous aime pour ça !
Ma vie n’aurait jamais été celle que j’ai vécu, jusqu’à ces jours-ci.

J’ai toujours voulu réussir et avoir des postes de management, car il est impératif que je ne loupe pas cette chance de vie qui m’a été donnée et de la porter le plus loin, elle m’a menée en Guinée et j’espère plus !

Je ne sais comment exprimer mes sentiments sur mon passé de Bucarest, et d’en faire un sujet ouvert et facile à vivre.

En ce moment les suites de mes recherches affluent de Bucarest.

Vous êtes mes parents et je vous aime, mais je sais que sous nos carapaces que nous nous sommes faites, vous face à moi et moi face à vous, nous souffrons tous…

J’ai voulu partir à Bucarest en Mai 2015, avec vous deux car j’ai ma propre vision de mon passé en ces temps sombres dans ces murs de la « casa de copii ».

Depuis toujours j’ai considéré être né à Bucarest de vous et y avoir vécu quelque temps avec vous. C’est bête mais c’est comme cela que je vois ma naissance !

Ces premières années de ma vie à la casa de copii étaient un poids inconnu, que j’avais besoin d’aller rencontrer.
De ces premières années je n’avais aucun souvenir et aucune connaissance.
La première photo de moi petit est une photo où j’ai déjà quelques années… Ce qui est le début de ma vie…

J’ai à ce jour réalisé le complément visuel, des murs de la casa… Et en plus avec vous… C’est le couronnement de toutes mes espérances !!!!!!!
Je ne vous en remercierais jamais assez !!!

Je préfère faire ce mail car de l’écrire est plus facile que de dire ces choses, même si je parle plutôt facilement par rapport à ma frangine.

Je n’ai pas voulu rechercher ma génitrice, mais mon état de santé incertain à l’époque, les médecins qui ne trouvaient rien, et mon état qui se dégradait suite aux interventions chirurgicales….. J’ai donc après une grande discussion et réflexion avec vous projeté de lancer des recherches.

J’ai aujourd’hui un retour de mes recherches concernant ma génitrice.
J’ai su dernièrement qu’elle était en vie et qu’elle s’est mariée et à sa vie à Bucarest.

Legui

. . . N ' hésitez pas à partager ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *