Meilleurs voeux 2016

Afor-voeux-2016

 

Bonne annĂ©e Ă  toutes et Ă  tous ! Que l’annĂ©e 2016 vous apporte santĂ©, bonheur et rĂ©ussite !

 

2016 est là, quelles sont vos résolutions ??

Pour certain(e)s, la question ne se pose pas :

 

adhĂ©rer Ă  l’Association Française Orphelins de Roumanie !

 

Bienvenue aux nouveaux adhérents et merci pour vos cartes de vœux !

 

 

adhesion-AFOR

 

Et en Roumanie ?

Voici un extrait de « La Roumanie » de Mihai E. Serban :

 

« Le Jour de l’an, vers le soir, c’est le moment oĂą les groupes de « plugarasi » (jeunes laboureurs) commencent leurs tours de vĹ“ux avec la « plugusorul » (petite charrue). Une vieille charrue dĂ©corĂ©e de feuillages et de fleurs, Ă  laquelle sont attelĂ©s des bĹ“ufs aux cornes dĂ©corĂ©es, ou qui est tirĂ©e par des jeunes hommes, s’arrĂŞte devant chaque maison pour creuser un sillon symbolique dans la cour du fermier, tandis que, sur une mĂ©lodie de « doina », un garçon dit des vers traditionnels par lesquels il adresse aux hĂ´tes des vĹ“ux de santĂ©, de prospĂ©ritĂ©, pour d’abondantes rĂ©coltes dans l’annĂ©e Ă  venir. » (1)

Plugusorul_ro

Timbre reprĂ©sentant « PluguĹźorul » (2)

« En Bucovine, dans certains villages du dĂ©partement de Suceava, tout comme dans plusieurs autres lieux de Moldavie, la coutume a le nom de « uratul » ou « buhaiul » (vĹ“ux accompagnĂ©s de jeu de « buhai »). Ce nom provient de cet instrument de musique, formĂ© d’un tinette bouchĂ©e d’un peau tannĂ©e Ă  travers laquelle passe, par un petit trou, une mèche de crins de cheval. Quand on la tire, celle-ci fait vibrer la peau, ce qui produit des sons proches du meuglement de vaches. Quelquefois, les vĹ“ux avec « plugusorul » ou avec le jeu de « buhai » s’associent Ă  des jeux de masques de « capra ». Ces jeux ne sont pas encadrĂ©s par des « colinde » comme en Transylvanie. Ils se dĂ©roulent sur une mĂ©lodie jouĂ©e Ă  la flĂ»te par un petit orchestre paysan qui entrecoupe les morceaux par des petits poèmes d’amour ou satiriques (« strigaturi »). Dans les villages de Bucovine et de Moldavie, en plus des jeux de « capra », des groupes de « caiuti » (petits chevaux) et « d’ours » font leur apparition pour dire leurs vĹ“ux. On voit aussi surgir des groupes de jeunes hommes travestis, qui interprètent des saynètes comiques et satiriques ou de petites pièces paysannes connue sous le nom de « jieni », d’après le nom d’un fameux haĂŻdouk d’antan. »

Capra_ro

Timbre reprĂ©sentant « Capra » (2)

La mulți ani !

Sources :

(1) –  « La Roumanie » de Mihai E. Serban, KARTHALA Editions, 1994, p.181

(2) – Article wikipedia « tradition roumaines » (en roumain)

. . . N ' hésitez pas à partager ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *