CrĂ©ation de l’Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.)

Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.)

 Annonce de la création de l'association

 

Le 20 novembre 2015, c’est la journée internationale des droits de l’enfant, dont la protection reste un enjeu primordial en matière d’adoption internationale. C’est cette date qu’a choisie la nouvelle Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.) pour inaugurer son site internet et annoncer sa création.  L'association loi 1901 à but non lucratif a déposé ses statuts en septembre 2015 et est parue au journal officiel le 17 octobre 2015. 

 

Création AFOR

Parution au Journal officiel No 42 - Samedi 17 octobre 2015 

 

Cette association s'inscrit dans la poursuite du collectif "Les Enfants Adoptés de Roumanie" (L.E.A.D.R.) créé en mars 2014 qui s'articulait autour d'un site, d'un blog et de différentes pages sur les réseaux sociaux. Ce premier projet s'adressait aux adoptés de Roumanie francophones, afin de créer des espaces pour qu'ils puissent partager leurs expériences, raconter leur  histoire de vie. Lieux d'écoute et d'échange pour poser des questions autour de la quête des origines.

La création de l'Association Française Orphelins de Roumanie (A.F.O.R.) officialise l'aventure grâce à la loi 1901. C'est la première association française créée par des personnes nées en Roumanie et adoptées par des couples français destinée avant tout pour aider et réunir ce public. Et, en effet, en cet automne 2015 avec les tragédies du 13 novembre, nous aspirons encore plus à nous réunir. 

Mais, aussi, l’un des objectifs serait d’accompagner convenablement les personnes adoptées dans la quête de leurs origines : de la phase de questionnement, découverte du pays et rencontre des familles biologiques, jusqu’au soutien post-rencontre. 

 

Ainsi, le projet du collectif et le projet associatif seront désormais réunis sous le même nom de domaine : www.orphelinsderoumanie.org

 

Etant dans une volonté d'ouverture, cette association a pour vocation également de s'adresser plus largement aux familles adoptives et aux familles biologiques. En effet, ils sont directement ou indirectement touchés par les questions de la personne qui est en quête de ses origines. Ainsi, le dispositif d'accompagnement souhaiterait s’adresser non seulement aux adoptés et aux orphelins, mais plus largement aux familles adoptantes et biologiques, en tant qu’elles sont chacunes à leur tour « orphelines ».

 

Nous vous invitons à naviguer sur le site en commençant pourquoi pas par la page d'accueil. Vous pourrez rapidement découvrir ce que le site propose ou proposera, car oui, ce n'est que le début !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *