Rom, et alors ?

AFOR_Flag_of_the_Romani

Drapeau rom/tzigane adopté officiellement lors du Congrès mondial tzigane de 1971

AFOR_razvan_leadr

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour,

 

Je vous Ă©cris ce petit message concernant tous les enfants adoptĂ©s comme moi et d’origine ROM.

Oui, j’ai bien dit ROM, je ne veux donner de leçon Ă  personne ni ĂŞtre prĂ©tentieux, je veux vous aider en vous faisant comprendre qu’il faut arrĂŞter de se sentir persĂ©cutĂ©. Comme vous pouvez le constater dans les mĂ©dias europĂ©ens, les roms – dans n’importe quel pays – sont automatiquement pointĂ©s du doigt. Par exemple me concernant, j’ai frĂ©quemment eu des contrĂ´les de papiers, juste parce que ma peau Ă©tait de couleur diffĂ©rente. Dans certains magasins les gens me regardent comme si j’avais forcĂ©ment fait quelque chose de mal. Ă€ l’époque je savais dĂ©jĂ  que j’étais d’origine rom, mais Ă  cause de tout ce que les journaux tĂ©lĂ©visĂ©s français racontaient sur eux, j’en avais peur.

 

Et puis un jour, dans le plus simple des hasards, je me suis retrouvé avec des roms, nous nous sommes regardés dans les yeux… Je me rappelle, ils étaient trois, et moi, seul.

Ils m’ont fait un sourire et m’ont dit : « toi romanasc tzigane » !

Alors je ne sais pas pourquoi j’ai répondu : « da » (oui).

 

Puis le dialogue s’est installé. Ils ont commencé à m’expliquer leurs coutumes,ce qu’ils aimaient faire et dans tout ce qu’ils me racontaient, j’étais émerveillé !

 

Vous me direz : « de quoi ? ».

Eh bien, pour la première fois de ma vie je me suis rappelĂ© de toutes les fois oĂą mes parents adoptifs me disaient certaines choses… Cette fois-ci je les ai vues de mes propres yeux : les traits du visage, la façon de parler… et surtout le mĂŞme caractère ! Car je ne comprenais pas pourquoi dans ma famille adoptive j’étais le seul Ă  ne pas avoir le mĂŞme caractère que les autres.

 

Donc les ami(e)s, si je peux vous dire une chose : ne fuyez pas, n’ayez pas peur !

Si vous vous sentez perdus, c’est normal, car pour avancer il faut savoir d’où l’on vient et je vous promets que machinalement les choses se feront toutes seules. Alors n’hésitez plus allez-y et bon courage à vous tous.

 

Moi aussi je l’ai ressenti durant toute mon adolescence, mais au contraire, le fait d’avoir des origines diffĂ©rentes a Ă©tĂ© comme une force et m’a enrichis : la culture mes ami(e)s, c’est comme la confiture moins on en a, plus nous l’Ă©talons ! A croire que certains n’ont pas eu de chance car ils n’ont pas eu le pain de la tartine !

 

Je pense que le fait d’avoir ces origines me permet justement de les faire connaitre aux autres. S’ils ont peur des stĂ©rĂ©otypes, c’est tout simplement parce que les gens ont peur. Oui peur ! Pas de nous, non, mais ils ont peur de l’inconnu, comme tous les hommes. Alors, au lieu de se sentir persĂ©cutĂ©s, avançons main dans la main. Moi depuis que j’ai Ă©tĂ© adoptĂ©, il y a 23 ans, je n’ai jamais reniĂ© mes origines, et mes parents ne me les ont jamais cachĂ©es. Au contraire, j’ai expliquĂ© aux gens mes racines et les gens me disaient : « On n’aurait jamais cru ça !!!!!!! ».

 

Alors, plutĂ´t que de vous cacher mes frères et sĹ“urs et vous sentir persĂ©cutĂ©s, soyez plus que fiers ! Car c’est aussi grâce au sang qui coule dans nos veines que nous sommes ce que nous sommes. N’ayons plus peur et faisons leur dĂ©couvrir notre culture, nous tous, les fils et filles du vent !

 

Razvan

 

AFOR_roms

. . . N ' hésitez pas à partager ! Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *